M'inscrire à la newsletter

In memoriam - Jacques Le Brun (18 mai 1931 - 6 avril 2020)

Nous perdons avec Jacques Le Brun un savant pour qui jusqu’à la fin l’engagement dans la psychanalyse resta vivace.
Spécialiste de l’histoire littéraire et catholique du 17° siècle, il fut Directeur d’Etudes à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Il publia nombre d’articles et d’ouvrages qui sortirent de l’oubli plusieurs textes, en particulier sur le mysticisme, et renouvelèrent leur lecture. Citons-en deux, parus au Seuil, qui intéressent spécialement les psychanalystes : Le pur amour de Platon à Descartes et Dieu, un pur rien (A propos d’Angelus Silesius).
Inscrit à l’Ecole de Psychanalyse Sigmund Freud, il participait à ses travaux ainsi qu’à d’autres rencontres avec des psychanalystes.
Le précédent numéro d’essaim (N° 44) contient une recension de son dernier livre et trois articles de lui furent publiés dans d’autres numéros de la revue : « Réflexions sur la distinction lacanienne entre la hiérarchie et le gradus » (N°6), « L’abandon, l’autre nom de la mélancolie freudienne » (collectif, N°20), « Historien lacanien, un oxymore ? » (N°42).