M'inscrire à la newsletter

24
Faut l’temps
sommaire du numéro 24
2010
 

Argument

De quoi parle-t-on quand on parle du temps en psychanalyse ? Une première source de difficultés provient de la non-unicité du temps. Cela entraîne des énoncés disparates et parfois contradictoires, comme chez Freud par exemple, quand il pose que l’inconscient ignore le temps et par ailleurs que l’après-coup structure le symptôme. S’il faut assurément récuser le temps comme substance, faut-il pour cela se convertir à la philosophie chinoise ou se passer complètement de cette notion ? Sans doute peut-on plus justement parler non d’un temps unique mais d’un facteur ou d’une fonction temps. La grammaire, la logique, la physique, la mathématique ont à travailler avec des notions de temps qui peuvent être plurielles et hétérogènes entre elles. L’usage du facteur temps en psychanalyse emprunte ses références à tous ces domaines - d’où les apparentes contradictions, voire disputes, telle celle sur la durée des séances -, mais il en invente aussi de nouvelles pour appréhender l’objet a cause de désir et manque à jouir. La spatialité du psychisme, évoquée par Freud à la fin de sa vie, y trouve sa dynamique.
Essaim se propose avec ce numéro d’interroger l’usage de la fonction temps en psychanalyse.

Table des matières

Jean-Pierre Cléro
L’utilité des mathématiques en psychanalyse
Un problème de chrestomathie psychanalytique

Erik Porge
L’identification : une physique sans métaphysique

Simone Wiener
Modalités cliniques du temps.
De l’erreur à la scansion

Isabelle Châtelet
À point nommé
De quelques vertus de kairos pour l’analyse

Dominique Simonney
Le temps de passer

Gérard Pommier
Peut-on parler d’un désir d’écrire « primitif » ?

Marie Jejcic
De l’étranger à l’Absurde

Michel Grangeon
« Masochisme » : quand faire, c’est dire

LECTURES

Sophie Aouillé
Colette Soler, Lacan, l’inconscient réinventé

Bertrand F. Gérard
Guy Le Gaufey, C’est à quel sujet ?

Sophie Aouillé
Élisabeth Roudinesco, Histoire de la psychanalyse en France – Jacques Lacan

Dominique Simonney
Sous la direction de Jean-Marie Jadin et Marcel Ritter,
La jouissance au fil de l’enseignement de Lacan

Jean-Pierre Thozet
François Jullien, Les transformations silencieuses

Dominique Simonney
Jacques Le Brun, Le pouvoir d’abdiquer.
Essai sur la déchéance volontaire

Commander ce numéro