M'inscrire à la newsletter

33
La jungle de la littérature analytique
sommaire du numéro 33
Automne 2014
 

Argument

La psychanalyse est une pratique de l’entendre et du se faire entendre par la parole. Pourquoi dès lors écrire et se faire publier ? Quels en sont les enjeux, réels ou fantasmatiques ? Quels sont les genres littéraires choisis (essais, récits, lettres, mémoires, fictions…) ? Pourquoi s’acharner encore à publier des vignettes cliniques ? L’analyste mesure-t-il toujours l’écart entre la parole et l’écrit ?
La publication, qu’elle soit sous l’égide ou non d’associations de psychanalyse (et il faudrait là en faire un recensement historique depuis la Verlag créée par Freud), a ses propres règles. S’y soumettre c’est imprimer à ce qu’on veut dire des changements notables qu’il y a lieu de connaître : depuis la maquette de présentation jusqu’au nombre d’exemplaires tirés, en passant par les différents supports, la publication peut surdéterminer l’écriture, elle appelle certains types de lecteurs et en écarte d’autres, favorise ou pas l’endogamie, et de toute façon constitue des formes de censure qu’il y a lieu d’explorer. Sans compter qu’elle génère ses propres dérives, comme par exemple le plagiat, réel ou supposé. La publication est prise dans les contraintes du marché, avec toutes ses conséquences dont l’une des plus pernicieuses est la psychologisation de la psychanalyse.
Que penser par ailleurs du rétrécissement constant des rayons de psychanalyse dans la plupart des librairies mais aussi de la progressive disparition des collections de psychanalyse chez nombre d’éditeurs ?
Force est de constater aussi que les analystes se lisent peu entre eux, se limitant souvent aux publications de leur groupe.
Comment le lecteur intéressé par la psychanalyse peut-il aujourd’hui s’y retrouver, dans la jungle de la littérature analytique ?

SOMMAIRE

Michel Plon
Situation de la littérature analytique : un symptôme du malaise dans la psychanalyse ?

Nicolas Guérin
L’impudence des tigres de papier

Erik Porge
Instance de la lettre et poubellication selon Lacan

Manuel Hernandez
Publications numériques et poubellication moderne

Vincent Clavurier
Les présentations cliniques. De la psychiatrie à la psychanalyse.

Sigmund Freud
Polynévrite aigüe des nerfs rachidiens et crâniens. Présentation, traduction et notes : Thierry Longé

Thierry Longé
« Ça n’empêche pas d’exister ». Retour sur la genèse d’une formule freudienne

Aboubacar Barry
Version féminine du malaise juvénile dans les villes africaines. Réflexions cliniques et anthropologiques autour d’un nouveau « phénomène social »

Christian Fierens
Comment faire avec le dit schizophrène ?

David Allen et Stavroula Kampougeri
En hommage à Eugène Minkowski (1885-1972). Pour le 90ème anniversaire de la découverte du rationalisme et du géométrisme morbide

Alexandra de Séguin
Le lacunaire, pierre angulaire d’un dispositif institutionnel ?

LECTURES

Patricia Janody
Christine Dal Bon, Oublier son nom. Histoire d’un cas. L’Amnésique de Collegno

Nathalie Moshnyager
Fernand Deligny, Cartes et lignes d’erre / Maps and wander lines. Traces du réseau de Fernand Deligny 1969 – 1979 et Journal de Janmari.

Sophie Aouillé
Moustapha Safouan, La psychanalyse. Science, thérapie – et cause